The Imperial Guards [TIG]


Organisation de la garde

The Imperial Guards [TIG] est une alliance très organisée de dix guildes. Chacune d’entre elles porte le nom Imperial Guards assorti d’une particule et leur acronyme varie selon leur nom. Des réunions sont tenues tous les dimanches dans un Hall de guilde sur Ventrilo pour discuter des développements hebdomadaires ou suggérer des promotions. Les grandes décisions ne sont pas unilatérales. Des propositions sont d’abord faites aux “ambassadeurs” de chaque guilde et au fondateur de la guilde, Amadrus X, avant d’être soumises aux chefs de guildes et aux officiers. Une telle organisation est essentielle pour un groupe de plus de 800 joueurs. Des informations, des articles, des blagues et des plans circulent sur un site Internet et le forum ainsi qu’un bulletin mensuel.

The Imperial Guards est composée de joueurs de divers horizons : des membres de tous âges (de 3 à 70 ans) issus de plus de 40 pays (Australie, Belgique, Bulgarie, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Israël, Italie, Malte, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Russie, Serbie Monténégro, Afrique du Sud, Suède, Pays-Bas, Trinidad et Tobago, Royaume-Uni, USA, Yougoslavie, etc.)

 

Rejouer

Avec tant de membres à son actif, la guilde a plusieurs missions favorites : certains apprécient les missions de défense comme celle du Bastion de Dzagonur, tandis que d’autres adorent celle du Verger de Tihark pour son approche amusante ne nécessitant qu’un joueur et un minimum de victimes. Cependant, les missions les plus populaires sont celles qui permettent de faire un véritable carnage. Ainsi, l’une des missions préférées est celle de la Place de Vizunah : 16 joueurs affrontant des hordes d’affligés qui génèrent un véritable chaos.

 

Compétitions

Les membres de TIG ont participé à de nombreuses compétitions impliquant des matchs amicaux. Le 1v1 est particulièrement populaire. Les joueurs n’ont droit qu’à un modèle pour tout le tournoi, ils doivent donc prévoir des contres pour les ennemis prévisibles mais aussi inattendus. TIG anime également des tournois de balle au prisonnier, des batailles 4v4 et des courses.

Au sein de l’alliance TIG, les guildes se rassemblent parfois pour des matchs GvG amicaux. Ces rencontres ne sont pas très organisées mais sont essentiellement planifiées pour s’amuser et améliorer ses aptitudes sans l’aide de Ventrilo. Lors de ces affrontements GvG, les joueurs utilisent des formations gimmick (un Maître utilisant des familiers pour bénéficier de cadavres ou un membre qui se sacrifie pour lever une armée). Un membre peut rejoindre l’une des deux équipes, quelle que soit son expérience. Ces batailles amicales améliorent la coopération entre joueurs et offrent à chacun une chance d’apprendre.

 

Batailles d’alliances

The Imperial Guards aiment jouer dans les Batailles d’alliances car ils peuvent employer des formations flexibles et créatives. Par ailleurs, les pertes ne sont pas aussi préjudiciables que dans d’autres formes de combats PvP étant donné qu’il n’y a aucun handicap. La tactique gagnante consiste à s’emparer des sanctuaires sans s’appliquer à faire des victimes dans le camp adverse. Dans ce but, ils suggèrent d’éviter les attroupements car il est bien plus facile de s’emparer des sanctuaires avec trois équipes détachées.

 

Les membres de la garde

Pseudo : All Dorin Gersallin

Lieu : Pays-Bas

Position : ambassadeur, chef de [TIGC]

Aspect favori dans Guild Wars : les graphismes… Depuis que j’ai commencé à jouer à Guild Wars, j’adore les modèles de personnages, l’environnement et les animations des compétences. Je me rappelle avoir passé plusieurs jours à simplement admirer la vue spectaculaire. La première fois que j’ai traversé les îles à la recherche d’un Hall de guilde ou la première fois qu’on a pénétré dans la Fissure du Malheur : ces moments étaient magiques.

Monstre préféré : la Cosse de vie. J’aimerais vraiment connaître la raison de son existence. Elle a plein d’amis en jeu, comme les trolls. J’adore sa manière de tendre des embuscades : guérir les ennemis sans se faire remarquer.

PvP ou PvE : je préfère le PvP, mais seulement pour les Batailles d’alliances et le GvG, car il faut passer beaucoup de temps dans les Arènes d’équipes, aléatoires et l’Ascension des Héros avant d’obtenir des résultats. Dans les Batailles d’alliances, on peut semer le chaos tout en ayant l’opportunité de combattre seul ; en GvG, le jeu est très intense et limité tactiquement. J’adore les jeux qui permettent de développer ses aptitudes personnelles.

Pseudo : Amadrus X

Lieu : sud de l’Angleterre

Position : chef d’alliance et chef de Imperial Guards Elite [TIGE]

Incident humoristique : lorsque j’ai créé la première guilde de l’alliance, on était tous novices. Les officiers et moi-même avons décidé d’emmener une équipe dans l’Outre-Monde mais on n’avait aucune idée de ce qu’il fallait faire et on n’avait pas de formation établie. On avait assuré à nos nouveaux membres qu’on les menait à de gros butins. Mais la seule chose qu’ils ont vu c’est la mort de leur chef de guilde et des officiers !

Expérience dans la vraie vie résultant du jeu :j’ai rencontré six membres de notre alliance. L’un d’entre eux est venu depuis les Pays-Bas, mais je pense que d’ici un an, la majorité d’entre nous se sera rencontrée.

Plus grand triomphe dans Guild Wars : voir une ville luxonne appartenir à Imperial Guards. Quoi de mieux que de voir votre guilde et alliance sur la carte !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *